Chirurgie implantaire > 2 - Protocoles chirurgicaux

PROTOCOLES CHIRURGICAUX

En 1997, des adeptes de l’école suédoise publient la première étude à long terme avec leur implant conçu pour un protocole en deux temps mais utilisé suivant un protocole en un temps. Les résultats cliniques sont identiques à ceux obtenus avec un protocole en deux temps. Une méta-analyse sur le sujet permet de confirmer l’absence de différence entre les protocoles


Comparaisons des deux protocoles

A) PROTOCOLE EN DEUX TEMPS CHIRURGICAUX:
il sous-entend l'usage d'implants composés de deux pièces




Protocole en DEUX TEMPS

La cicatrisation des tissus mous autour du pilier transgingival s'étend sur 6 à 8 semaines.
Le pilier de cicatrisation est alors dévissé pour entreprendre l'étape de la prise d'empreinte et la fabrication de la prothèse.

L'ensemble de ce protocole avant la prise d'empreinte dure au moins 4 mois à la mandibule et 8 mois au maxillaire



positionnement des implants
placement d'un implant sites postextractionnels
positionnement implant sites guéris sans exigence esthétique.
positionnement implant Sites postextractionnels

B) PROTOCOLE EN UN TEMPS CHIRURGICAL
Le protocole en un temps chirurgical de l’école suisse de l’ITI (International Team for Oral Implantology) est originellement réalisé avec des implants en une partie.
Cependant, il peut aussi s’appliquer à des implants de deux parties, posés en une séance chirurgicale

Il prévoit une cicatrisation simultanée du tissu osseux et de la gencive de 3 à 4 mois à la mandibule ainsi qu'au maxillaire. Le temps de cicatrisation peut être variable, il dépend de l’état de surface implantaire.



Protocole en UN TEMPS

La cicatrisation est transgingivale, ouverte sur la cavité buccale. Elle n’est pas à l’abri des forces exercées par la langue et les joues.

Au terme de la cicatrisation osseuse, la vis de couverture (pour un implant en une partie) ou le pilier de cicatrisation (pour un implant en deux parties) est dévissé pour entreprendre l'étape de la prise d’empreinte.



positionnement des implants
placement d'un implant sites postextractionnels
positionnement implant sites guéris sans exigence esthétique.
positionnement implant Sites postextractionnels

Comparaison des réponses osseuses et des tissus mous

Les réponses tant des tissus durs que des tissus mous ne sont pas affectés par le protocole chirurgical choisi, en 1 ou 2 temps.


Comparaison des résultats cliniques selon les protocoles en un ou deux temps

Une méta-analyse exhaustive publiée au début des années 2000, comparant les deux protocoles, montre que, quel que soit le site osseux (mandibule ou maxillaire) ou le type de restauration (unitaire, partielle ou complète), les taux de succès clinique à long terme ne diffèrent pas selon les protocoles, en un ou en deux temps chirurgicaux.

Indications préférentielles des différents protocoles





Augmentation tissulaire

Protocole en deux temps en rapport avec une augmentation tissulaire :
En cas d’augmentation tissulaire, un protocole en deux temps est préconisé. Une exposition précoce peut avoir des conséquences sur le volume osseux régénéré



 

Chirurgie implantaire




Chirurgie implantaire

 

PROTOCOLES CHIRURGICAUX

Protocole chirurgicaux, cicatrisation des tissus durs et mous. Stabilités primaire et secondaire de l'implant. Densité osseuse


CHIRURGIE IMPLANTAIRE

Positionnement de l'implant, axe implantaire, couronne implanto portée


REPONSE OSSEUSE, OSTEOGENESE

os spongieux, ostéogenèse de contact, ostéogenèse à distance, surface rugueuse, surface implantaire


PROTOCOLES EN 2 TEMPS

augmentation tissulaire, comblement osseux


INCISIONS, LAMBEAU

Incisions horizontales. Incisions marginales. Incisions de décharge. Trait d'incision,


CHIRURGIE AVEC LAMBEAU

forme de lambeaux, incision


CHIRURGIE SANS LAMBEAU

Accès par forage direct au travers de la gencive, piliers de cicatrisation, technique de l’emporte-pièce.


PROFIL D'EMERGENCE

Modification de la géométrie du pilier de cicatrisation, cicatrisation des gencives, croissance tissulaire.


CICATRISATION TISSULAIRE

Pilier, profil d’émergence, cicatrisation gingivale, couronne posée sur le pilier, guidage des tissus mous


CHOIX DU PILIER DE CICATRISATION

Paramètres intervenant dans le choix d'un pilier de cicatrisation


PILIER DE CICATRISATION

Piliers de cicatrisation : cylindrique ; concave., évasé ; fortement évasé


Voir aussi :


MISE EN CHARGE IMMEDIATE

Chirurgie implantaire : traumatisme accompagné d’une perte de 3 dents.


SUTURE

Protocole chirurgicaux, cicatrisation des tissus durs et mous. Stabilités primaire et secondaire de l'implant. Densité osseuse



  • Mise à jour :Avril 2010